Comment obtenir un numéro de téléphone au Japon

Forfait mobile Japon, téléphone Japon, iijmio

Si vous venez d’arriver au Japon pour une durée plus ou moins longue (PVT, travail, etc…) vous allez forcément passer par l’obtention d’un numéro de téléphone japonais.

Les informations sont difficilement trouvables sur le net : l’expérience des gens varient, les opérateurs japonais changent souvent d’offres, il y a parfois des promotions et parfois non, et en plus de ça, le Japon n’est pas franchement à la page question forfaits mobiles. Et si en plus vous ne maîtrisez pas l’art des sinogrammes, ça risque d’être compliqué. Autant vous le dire directement : vous pouvez dire adieu aux forfaits sans engagements à 10€ par mois, data illimitée ! Allez, on vous explique comment faire et que choisir ici, en décortiquant tous les détails 🙂

Quelques précisions sur les forfaits mobiles au Japon

Il faut savoir qu’au Japon les forfaits traditionnels coûtent cher et sont malheureusement moins intéressants qu’en France. Avec des forfaits classiques aux alentours de 30€ par mois, il faudra aussi compter sur des engagements au fer blanc de 12-24 mois à l’ancienne et des forfaits avec très peu de données cellulaires.

Après avoir écumé internet et les boutiques, on a eu le sentiment d’être en 2005 en France, où les opérateurs commençaient tout juste à proposer des déclinaisons moins chères et moins lourdes de leurs forfaits classiques. Mais aussi une époque où prendre un forfait, ben c’était surtout chiant et engageant. On évitera de parler des cartes prépayées ici, Planète Maneki ou Vivre le Japon le font déjà très bien 😉

Choisir un forfait et un numéro de téléphone au Japon : nous avons pris IIJMIO

Après une bonne semaine de recherche intensive, nous avons donc choisi l’opérateur IIJMIO et son forfait à 3Go de data par mois + numéro de téléphone japonais. C’est ce qui ressemble le plus à nos forfaits français aux alentours de 10€ le mois mais malheureusement avec engagement.

Il existe aussi 0SIM et Mineo mais ils N’ACCEPTENT PAS les cartes bleues étrangères, comme la plupart des autres opérateurs.

Bic Camera est un bon choix car ils font des promotions très souvent. Envisagez-donc d’aller y faire un tour à votre arrivée 😉

Le forfait et sa promotion en détail : 6 Go par mois (au lieu de 3 Go) à ¥1300 par mois (au lieu de ¥1600), et la carte SIM a ¥1 (au lieu de ¥3000). Cela représente à peu près 11€ par mois.

Tarifs et fonctionnement des forfaits au Japon

Forfait mobile et numéro de téléphone au Japon
Forfait mobile et numéro de téléphone au Japon

Vous trouverez deux types de forfaits & carte SIM au Japon : sans numéro (data uniquement) et numéro de téléphone + data ensembles.

Voici les tarifs et le fonctionnement des opérateurs (avec IIJMIO en exemple de prix) : 

  • Sans numéro, uniquement data 3G/4G (データ通信専用SIM) : 3Go/mois, pour 900 yens HT/mois (6,80€),  6Go/mois pour 1520 yens HT/mois (12€).
  • Avec numéro et data 4G (音声通話機能付きSIM) : 3Go/mois pour 1600 yens HT/mois, 6Go/mois pour 2220 yens HT/mois

Autres tarifs à retenir concernant les forfaits au Japon :

  • La carte SIM est payante hors promotion, plus de 3000 yens (22€) ;
  • Les appels coûtent 40 yens les 30 secondes, 20 yens avec l’application Miofone Dial (iOS et Android) ;
  • Les SMS sont aussi payants (même si c’est peu)

Vous retrouverez tous les tarifs IIJMIO ici.

Voilà le tableau des promotions qu’il y avait au moment où on a souscrit en mai 2018 (colonne de gauche c’est sans numéro, milieu que SMS, droite numéro et data) :

Forfait mobile Japon, téléphone Japon, iijmio

Attention au type de carte SIM !

Sans parler de la forme de votre SIM (vérifiez bien avant quand même, micro ou nano), il faut savoir aussi qu’ici il y a deux types de SIM :

  • Le Type A (タイプA)
  • Le Type D (タイプD)

Prenez le type D. Pour vous expliquer, le Type A correspond à l’opérateur AU, mais ne propose QUE la 4G. Donc si vous êtes en campagne profonde en train de vous demander comment on dit « rizière » en japonais, et qu’il n’y a pas d’antenne 4G autour de vous, vous n’aurez plus qu’a sortir le dico 😉 Le Type D correspond simplement à docomo, et marche en 3G/4G.

Je répète, prenez le Type D 🙂

Prendre le forfait mobile, et après ?

Forfait mobile Japon, téléphone Japon, iijmio
Le forfait qu’on a pris.

L’engagement dure 12 mois, et il faudra payer 1000 yens par mois restant si vous vous désistez. La carte bleue est acceptée pour payer le forfait. Vous obtiendrez à la fin votre numéro, et un bon gros contrat a ne surtout pas perdre.

Sur place, après avoir signé sur papier et sur tablette 350000 fois les conditions de vente de votre forfait, qui sont de vraies galimatias comme dirait l’autre, vous n’aurez plus qu’à sortir votre Resident Card et votre nom, prénom, adresse en kana. C’est tout, pas de RIB ou de coordonnées bancaires. Il faudra patienter un peu pour obtenir la carte SIM (nous c’était une heure).

Une fois votre SIM IIJMIO en poche, vous pourrez enfin surfer sur l’internet et téléphoner avec un numéro japonais avec votre nouvel ami, celui avec qui vous avez signé avec votre sang des tonnes de documents et avec qui vous êtes engagé pour un an, docomo !

Comment obtenir un numéro de téléphone au Japon
5 (100%) 8 vote[s]

9 Replies to “Comment obtenir un numéro de téléphone au Japon

  1. Hello !
    Merci pour ces conseils très utiles 😊 dans votre appartement, avez-vous aussi une connexion internet supplémentaire ou utilisez vous uniquement vos données mobiles ?
    Bonne journée,
    Cat et Greg

    1. Hello ! Nous avons en effet une connexion internet chez nous (pas forcément des plus rapides !), qui nous permet d’utiliser notre 4G uniquement dehors 😉

  2. Bonjour,
    Je tombe sur votre site/mine d or car j arrive a Tokyo dans 10 petits jours, en touriste et pour 2 semaines !
    Je navigue d’articles en articles, et celui ci me fait penser à unr question pour laquelle je n’ai pas trouvé de réponse : y a t il du wifi facilement accessible à Tokyo ? (bars, magasins, métro..) ou vaut il mieux acheter une petite borne internet (dont je ne me rappelle plus le nom) ? (Sans etre completement accro, nous serons certainement contents d’avoir internet pour trouver des adresses/se reperer.)

    Un grand merci

    Pauline

    1. Hello Pauline !

      Déjà merci pour ton commentaire ! 🙂

      Nous te conseillons effectivement vivement de prendre cette petite borne internet (nommée Pocket WiFi) pour ton séjour à Tokyo. Ce n’est pas donné, mais honnêtement, cela évite pas mal de désagréments, de temps perdu à chercher un accès WiFi, et ça facilite le voyage (pouvoir à n’importe quel moment traduire une phrase, chercher un endroit, se repérer, chercher un trajet de métro, etc…). Tu peux soit la réserver en ligne avant ton départ et la récupérer à l’aéroport, soit en commander une une fois sur place. C’est quand même moins cher de la réserver en avance. Il y a beaucoup de sites français qui te proposent d’en louer une, comme Vivre le Japon, à toi de regarder l’offre qui te convient le plus 🙂

      Tu as aussi la solution de prendre une carte SIM 3G sur place dans les boutiques comme BIC Camera mais il y a globalement plus d’inconvénients. Autant rester sur le Pocket WiFi !

      Sache aussi que certains AirBnB disposent parfois d’un Pocket WiFi (compris dans le loyer !). Je ne sais pas comment tu comptes loger mais c’est toujours bon à savoir !

      Sans ça oui, tu peux quand même trouver du WiFi à Tokyo / au Japon : en Konbini (Family Mart, Seven Eleven…), dans les grands magasins, dans certaines gares de trains/métros, dans les cafés comme Doutor, Excelsior, Pronto, Starbucks, etc. Il y a aussi du Free Wifi parfois, mais ce dernier est relativement peu fiable, un peu comme en France.

      Un conseil cependant : n’oublie pas de mettre ton smartphone en avion et de ne pas utiliser de 3G/4G avec ton forfait français une fois arrivée au Japon ! La facture peu tout simplement exploser en quelques secondes (nos amis en ont fait les frais en venant nous voir !)

      Bon voyage et n’hésites pas si tu as d’autres questions 🙂

      1. Super, merci pour votre réponse rapide !

        Tout va bien, Trami n’a pas trop fait de degats ?

        Je vais sérieusement penser au pocket wifi alors !

        Tant que j’y suis, j’ai une autre petite question, sans rapport cette fois avec le réseau, mais sur un sujet hautement plus important : la nourriture ! 🙂

        J’ai désespérément envie d’aller essayer de restaurant KIRAKU à Setagaya, le connaissez vous ?
        Impossible de faire une reservation depuis un numéro francais, savez vous comment procéder ? J’ai bien peur qu’en arrivant sur place les jours suivants soient bookés (s’il ne le sont pas deja..)

        Un grand merci,
        J’ai si hate !!

        Pauline

        1. Pas de soucis ! 🙂 De toute façon n’hésite pas à nous envoyer un mail / nous contacter si tu as d’autres questions. Trami est passé légèrement à côté de Kyoto et c’était 1000x moins violent que Jebi, le mois dernier (celui qui a inondé l’aéroport d’Osaka) !

          Et, non nous ne connaissons pas le restaurant Kiraku (même si ça a l’air pas mal du tout). Pour réserver, on a regardé, ils n’ont pas l’air d’avoir d’e-mail de contact… Par contre, il y a un service d’aide à la réservation en anglais sur Gurunavi, tu peux tenter le coup : https://gurunavi.com/en/ge2y100/rst/. Sinon, as-tu essayé de mettre l’indicatif avant leur numéro ? Voici ce que ça donne avec le numéro du restaurant : 00 81 3-3429-1344.

          D’ailleurs, si jamais tu passes par Setagaya, on te conseille de faire un tour au A-Bridge, un bar / resto rooftop très cool !

Laisser un commentaire ?