Nos meilleures adresses de restaurants à Tokyo et Kyoto

ramen

En vivant sur place à Tokyo et Kyoto, nous avons eu tout le temps de découvrir les restaurants dont regorgent les deux villes. Nous qui sommes particulièrement friands de gastronomie japonaise avons adoré testé de nouvelles adresses 🙂

Au Japon, les restaurants sont souvent bon marché et les Japonais y mangent très régulièrement, à toute heure. Les petites rues des villes nippones (tout particulièrement à Tokyo) fleurent bon la cuisine locale, entre les odeurs alléchantes de la viande grillée des yakitori, du poisson frit, la sauce soja omniprésente, et les effluves brûlantes des restaurants de ramen.

Voici nos coups de cœur, restaurants et troquets qui nous ont marqué et que nous avons pris plaisir à visiter plus d’une fois !

A Tokyo

Sans surprise, Tokyo est littéralement maillée de restaurant en tout genre. C’est un avantage, mais il est aussi du coup assez difficile de faire son choix tant l’offre est large.

Sushi

  • Uobei Dogenzaka Shibuya

Une adresse bien connue, au combien pratique et bon marché. Uobei est l’emblème du kaitensushi, c’est-à-dire un restaurant de sushi à plateau tournant. Moyennant une petite attente (en période de pointe, maximum 20 minutes), vous serez installés devant une tablette tactile en anglais via laquelle vous pourrez directement commander des onigiri zushi, maki, gunka maki, california rolls et bien d’autres. Croyez-nous, pour moins de 1000 yens (8€), vous ressortirez la panse pleine. Alors oui, il ne s’agit pas de produits de grande qualité préparés par des maitres sushis, mais l’expérience en elle-même est savoureuse.

Uobei Shibuya
C’est parti pour commander à Uobei !

Ramen

  • Ippudo (Ikebukuro)

Globalement, nous vous recommandons tous les restaurants de la chaine réputée Ippudo – cela vaut aussi pour les établissements en France. Nous avons testé celui d’Ikebukuro qui était excellent. Tout est nickel, la déco est sobre et sympa, les nouilles fines. Allez-y les yeux fermés.

  • 金伝丸 Ramen Restaurant

    Un petit ramen de quartier bien sympa à Shibuya, où il peut y avoir un tout petit peu d’attente. Comme d’habitude, c’est copieux ! Le bouillon du ramen tonkatsu (au porc) y est très bon. Les tarifs sont raisonnables pour Shibuya 🙂

Restaurant de grillades

  • Hanno Daidokoro Bettei (韓の台所別邸)

Pas forcément facile à trouver, ce resto est situé en plein Shibuya, au 7e étage d’un building. Un restaurant plus populaire de la même chaine est aussi installé dans la petite rue adjacente. Le resto que nous avons essayé est plutôt classieux, et nous vous conseillons de vous installer au bar pour observer les cuistots en plein boulot. Le panel de viande proposé est impressionnant, et les différents bœufs wagyu travaillés en marinade, à faire griller vous-même, sont à tomber par-terre. Ce n’est pas donné, mais les prix restent raisonnables pour la qualité.

A Kyoto

Nous avons vécu plus longtemps à Kyoto qu’à Tokyo, nous avons donc eu le temps d’y essayer quelques adresses. En dehors de la crêperie bretonne où nous avons pu aller lors de manque intense de cuisine française (oui, ça existe, et les employés y parlent français !), nous avons bien sûr dégusté de nombreuses spécialités japonaises sur place… Suivez le guide.

Sushi

  • Sushi Tetsu

Un excellent restaurant de sushi, proposant un rapport qualité-prix imbattable. La carte est immense, et propose des spécialités originales, ainsi qu’une très large carte de poissons. La paire de sushis commence à 216 yens (1€70). Attention cependant, il y a beaucoup d’attente si vous venez entre 19h et 21h. Comme le resto est ouvert de 17h à minuit, nous vous conseillons d’y aller en fin de soirée.

  • Musashi Sushi

Le restaurant de sushi qui précédait toutes nos soirées au karaoké ! Si vous serez peut-être un peu serré dans ce restaurant de sushi à plateaux tournants, il permet de manger rapidement et pour pas trop cher. Certains sushis sont excellents, d’autres très originaux. Il est assez drôle de regarder passer les assiettes de sushis en guettant la paire de maki voulue…

Ramen

  • Musoshin (Gion)

Nous avons mangé de très nombreuses fois dans ce resto de ramen à la déco très classique, avec l’habituel comptoir face aux cuisiniers, et les quelques tables avec banquettes. Le bouillon est tout simplement excellent, de même que les œufs. Les ramens y sont vraiment bon marché, entre 700 et 1000 yens, sans compter la variété des bouillons, à commencer par l’excellent tonkatsu, par le Spicy (avoir l’estomac bien accroché), ou encore le ramen au sésame noir. Service rapide, dans un quartier touristique.

ramen
Le classique ramen tonkatsu à Musoshin
  • Shichifukujin

Un petit resto simple, tout près de là où nous habitions. Le bouillon tonkatsu y est plus léger et très fin, mais la force de cet établissement se situe dans la viande : le porc y est excellent. L’ambiance est sympathique, et les lieux un peu moins « collants » que certains autres ramens 😉

Okonomiyaki

Nous avons moins souvent mangé d’okonomiyaki que de ramen, étant donné qu’il faut avoir une faim de loup vu la bête, et que c’est plutôt un plat d’hiver. L’okonomiyaki est une spécialité japonaise à cheval entre l’omelette et la crêpe, à base d’œuf, farine, chou, viande… et une multitude d’autres ingrédients tels que du poisson, des crustacés, des légumes, du fromage, des algues… etc. Nous apprécions tout particulièrement les okonomiyaki « Hiroshima style », où les ingrédients sont empilés, avec souvent des nouilles intégrées. Cette galette est ensuite cuite sur un teppan (plaque chauffante intégrée à votre table), ce qui vous permet de manger petit à petit, le visage bien rougi par la chaleur au fur et à mesure du repas. Voici notre adresse favorite à Kyoto :

  • Hanatanuki Kawaramachi

Un restaurant d’okonomiyaki typique, avec des tables pour 4 personnes bien séparées entre elle, certaines étant même dans des box fermés. C’est très copieux, la carte est très variée et pas très chère. Le service peut être un peu long, et il y fait une chaleur d’enfer à cause des plaques chauffantes, mais c’est une expérience en soit et on en ressort heureux et repu !

Un okonomiyaki du restaurant. Comme souvent dans les plats japonais, il faut aimer le negi (ciboule) !

Et en bonus :

  • Eggs’n things

Autant vous l’avouer tout de suite, nous avions une légère addiction à Eggs’n thing. Il ne s’agit pas ici de cuisine japonaise, mais de cuisine hawaïenne, dont raffolent les Japonais, qui aiment par ailleurs beaucoup les œufs. Pour nous cette adresse était surtout pour le brunch (œufs brouillés bacon, muffins avec œufs Bénédicte et pommes de terre,…) mais aussi pour le goûter, leur grande spécialité étant les pancakes avec montagne de chantilly. Une adresse qui se retrouve dans toutes grandes villes nipponnes et qui peut bien dépanner !

Les plats d’Eggs’n Things

La recherche d’un restaurant lors d’un voyage au Japon peut être assez fastidieuse, et nous vous conseillons de vous fier à votre instinct, si le resto vous plait, au lieu de passer des heures sur internet… 🙂 Évidemment c’est quitte ou double, mais cela peut aussi mener à des situations assez cocasses, surtout si le personnel ne parle pas anglais. Je vous laisse admirer ce que l’on m’a servi (supriiiise) dans un restaurant de la petite ville d’Obama, moi qui avait commandé à l’aveugle…. =D :

Oh ! Une tête de poisson…. Arrigato gozaimasu… !

Enfin bref… Itadakimasu !

Nos meilleures adresses de restaurants à Tokyo et Kyoto
5 (100%) 1 vote

One Reply to “Nos meilleures adresses de restaurants à Tokyo et Kyoto”

Laisser un commentaire ?