Où trouver des cafés pas chers à Tokyo ?

Le Japon est un des 5 plus gros importateurs mondial de café. Et contrairement à ce que l’ont croit, les japonais consomment plus de café que de thé. 

Après cette petite intro façon Thomas Otto, j’aimerais donc bien vous parler du café au Japon, non seulement car on adore ça, mais aussi car ce dernier prends une place énorme dans la culture japonaise. Et si vous êtes des amateurs de café comme nous, vous l’avez sûrement remarqué depuis que vous êtes au Japon, et surtout, à Tokyo : trouver un café, c’est simple, trouver un café pas trop cher, ce n’est pas si simple.

café pas cher tokyo
Le 0Café, bien que situé à Kyoto et non à Tokyo, est une pure tuerie.

Quelques détails sur le café au Japon

En katakana, café s’écrit コーヒー, et se prononce presque à l’anglaise, koohii. Si vous ne parlez, ni ne lisez le japonais, essayez de retenir コーヒー, vous verrez, ça vous servira à un moment où à un autre 🙂

D’une manière générale, le café se trouve ici aux alentours de ¥400 (~3€). Mais parfois même BEAUCOUP plus cher, et il n’est pas rare de prendre un café pour ¥600, soit 4,60€. On se dit que c’est que 600 yens, et que ça passe, sauf que quand même, 4,50€, faut pas déconner.

S’il est a ¥400, vous trouverez le prix écrit ¥400, ou bien 400円, ou bien plus rare encore, comme ça 四百円. Vous trouverez du café à peu près partout. Sachez néanmoins qu’il existe plusieurs façons de servir le café :

  • Drip Coffee (ドリップコーヒー), c’est le café basique, le café filtré, léger. Si vous demandez un café, c’est celui-ci qu’ils vous serviront en premier lieu.
  • Espresso (エスプレッソ), le « VRAI » café. Attention, en demandant un Espresso, il est souvent servi à l’italienne (très petit et serré).
  • Double Espresso (ダブルエスプレッソ), pas besoin d’en dire plus.

Au Japon, c’est un peu comme aux États-Unis, sachez qu’ils vous demanderont – toujours – si vous préférez un café froid ou chaud.

  • Chaud, Hot (ホット), prononcé Hotto
  • Glacé, Iced, (アイス), prononcé Aisu

Sachez aussi que contrairement à la France, ici, c’est plutôt rentable de prendre un cappuccino ou un latte. La différence de prix est minime.

Où trouver des cafés moins chers ?

C’est simple, mais même si c’est pas engageant, rendez-vous dans les chaînes comme DOUTOR, Excelsior, PRONTO, et Café de Crié. Ces grandes enseignes se trouvent à peu près partout et diffèrent beaucoup d’une marque et d’un lieu à l’autre, car ils sont franchisés. De ce qu’on a pu remarquer et sans vouloir faire de pub gratuite, l’enseigne DOUTOR est la plus régulière côté ambiance et propreté, ils sont situés à peu près partout, les prix sont corrects, etc.

Café DOUTOR, Tokyo
Café DOUTOR, Tokyo

Pour les fumeurs, il y a quasiment tout le temps des salles réservées, généralement dans les derniers étages ou au fond de la salle.

Pour trouver toutes les infos (fumeur ou non, terrasse ou non, réservations ou non, wi-fi, etc) sur un café, un bar, un restaurant, le mieux c’est toujours d’aller directement sur tabelog.

Et si vous ne savez pas si fumer est ok desu, vous pourrez toujours demander à l’accueil avec un joli « tabako su te ii desu ka ». 

Dans ces enseignes et niveau prix, le café le moins cher que vous trouverez sera autour de ¥200-240 (1,75€). Le prix augmente en fonction de la taille mais dépasse rarement les ¥400. C’est quand même déjà mieux.

Si vous cherchez un café pas cher avec une petite terrasse au soleil (OUI, C’EST TROUVABLE) et que vous êtes sur Shibuya, essayez le PRONTO Shibuya Miyashita. Ils proposent aussi des pancakes soufflés pour ¥540. Une vue de la terrasse depuis l’intérieur :

Terrasse Pronto Shibuya Terrace Pronto Shibuya
Terrasse Pronto Shibuya Maiyashita

Konbini et autres cafés

Il existe aussi bien évidemment des petits cafés disséminés un peu partout au Japon… Mais malheureusement, et c’est comme pour tout : plus c’est bon, plus c’est cher, et ils sont généralement au dessus des ¥400. On vous conseille par contre le Bookends Coffee Service à Shimo-Kitazawa : le café (de l’arabica, du vrai café quoi, n’est-ce pas) est a ¥200 sur place, et ¥180 à emporter.

Si vous voulez juste boire un café à la va-vite, on vous conseille d’en prendre un dans les milliards de trilliards (j’exagère un peu) de konbinis. C’est l’enseigne 7-11 qui a commencé à faire ça en 2013, avec 4,5 millions de cafés vendus en une année. C’est d’ailleurs les meilleurs de tout les autres konbinis (encore une fois pas de pub 😉 ). Le coût, entre ¥100 et ¥200 en fonction. Donc pas cher, effectivement ! Avis subjectif par contre : celui des Family Mart est généralement un poil moins bon, mais je dis ça, je dis rien.

Si vous cherchez des terrasses où boire un café, on a fait une petite sélection ici.

Et du café abordable pour la maison ?

Pour trouver du café pas trop cher pour l’appartement, c’est un peu comme pour tout le reste… Direction les 100 Yens Shop (comme les Lawson 100 Yen Shop, ou les DAISO). On y trouve des pots de 50g en moulu ou des sticks. Après faut pas être difficile sur le goût 😉 D’une manière générale, on vous conseille beaucoup les 100 Yens Shop, peu importe la marque. On y trouve un peu de tout et pour ¥108 !

Pour terminer sur le café – veillez à ne pas confondre le café classique et les cafés aromatisés. Les Japonais en sont ULTRA friands, alors veillez à ne pas prendre du café au lait, écrit ミルクコーヒー.

Si vous avez des bonnes adresses, on est preneurs, bien évidemment 🙂

Où trouver des cafés pas chers à Tokyo ?
5 (100%) 11 vote[s]

9 Replies to “Où trouver des cafés pas chers à Tokyo ?

Laisser un commentaire ?