Quelques phrases utiles en Japonais

Chroniques Japonaises - Photos Tokyo

Si vous ne parlez pas du tout la langue de Miyazaki et que vous êtes au Japon, je vous garantis que ça va être croquignolesque, comme dirait l’autre. Vous allez probablement faire face à ces cas de figures en voulant communiquer avec les locaux :

  1. Vous parlez un peu anglais, vous demandez diou spik inglish : votre interlocuteur vous dira qu’il parle un peu anglais en vous disant chokotto et en faisant le signe « un petit peu » avec la main. Coup de bol, profitez-en !
  2. Vous demandez si votre interlocuteur parle français et là vous avez 0,00001% de chance qu’il vous réponde positivement. Si tel est le cas, lâchez-vous, demandez tout ce que vous pouvez.
  3. Vous avez lu cet article, et du coup vous êtes capables de dire quelques phrases ou mots utiles en japonais.
  4. Vous n’avez pas lu cet article, la personne ne parle ni français, ni anglais, et vous utilisez Google Traduction, ça va être un pur massacre, un vrai bain de sang.
  5. BONUS : Votre interlocuteur vous répond fièrement qu’il parle anglais hai! Eigo o hanashimasu !!, sauf que ni lui, ni vous, ne comprenez absolument rien à ce que vous vous dites. C’est rare mais ça arrive.

Voici donc quelques mots et phrases utiles en japonais pour vous aider, surtout si c’est votre première fois au Japon.

A propos de la prononciation

Je ne vais pas faire de cours de Japonais ici (et puis vu notre niveau je ne préfère même pas, j’avoue que j’ai du faire appel à un ami japonais pour toutes les précisions) par contre, je conseille les petits cours de Rosalys sur YT si vous souhaitez aller plus loin 😉

Quelques infos importantes sans rentrer dans les détails :

  • Le u (à la fin de imasu, ou desu par exemple), ne se prononce pas. Ne dites pas arigato gozaimasU, c’est très laid. Le se prononce, et plus vous le dites longtemps (comme un serpent), moins c’est formel. Ne soyez pas choqué si vous entendez parfois le prononcé plus longtemps aussi, comme imâââââââsssssss. Ça arrive.
  • La syllabe n, comme dans Ko – n – Ni – Chi – Wa, se prononce comme un n aspiré. Va falloir s’entraîner, c’est pas facile à faire.
  • Les a et les ha ou les o et les ho sont différents. o se prononce o, ho se prononce HHHO (vous voyez l’idée, aspirez bien les h). Deux mots peuvent avoir une signification complètement différente.
  • Pour les u comme dans kudasai, ne prononcez pas CUL DA SSAYE ou CUL DA SAIT, mais plutôt koudasaï.
  • Le r n’existe pas, prononcez-le un peu comme à l’espagnol, comme un l très peu roulé. Ne dites pas aRIgato, dites un peu aligato, m’voyez.

LES MOTS QUI PEUVENT SAUVER EN VOYAGE AU JAPON

Les essentiels (et quelques précisions)

Bonjour – こんにちは。 – Konnichiwa.

Bonjour (le matin) – Ohayô gozaimasu.

Bonsoir – こんばんは。 – Konbanwa.

Merci beaucoup – Arigato gozaimasu.

S’il vous plaît (demander poliment quelque chose) – oneigai shimasu (il existe aussi kudasai, mais c’est un peu plus familier et il s’utilise parfois différemment)

Excusez-moi – すみません – Sumimasen (à utiliser aussi pour dire bonjour / accoster quelqu’un dans la rue, plus poli que Konnichiwa)

Au revoir – Dewa mata (ne dites pas Sayonara, qui signifie adieu, un peu comme quand vous dites au revoir à quelqu’un qui part longtemps)

Oui  – Hai / Non – iie

Précisions sur oui et non : au Japon, tout est question de politesse, et hai ne veut pas littéralement / toujours dire « oui », mais plutôt « j’ai bien compris ce que tu m’as dit ». C’est pour préciser à la personne que vous êtes attentifs ; pour dire oui moins formellement, c’est plutôt ee, et évitez de dire non si possible, c’est trop direct et pas très poli.

Non merci – Kekko desu.

Vous parlez anglais ? 英語を話せますか? – Eigo o hanase masu ka. 

Je ne pipe rien au japonais – Nihongo ga wakarimasen.

Combien ça coûte ? これはいくらですか?- Kore wa ikura desu ka.

Je comprends – Wakarimashita / Je ne pipe rien – Wakarimasen

Pas de problèmes – Daijobu desu.

Où sont les WC ? – Toire wa doko desu ka.

Je voudrais ceci. – Kore ga hoshii desu.

Avez-vous ___ ? – ____ wa arimasu ka.

Où est / sont ___? – ____ wa doko desu ka.

Est-ce qu’on peut fumer ? – Tabako su te ii desu ka.

Fumeur ? / Pas fumeur ? –  Kitsuen desu ka. / Kinen desu ka.

Une bière SVP. – Bîru hitotsu onegaishimasu.

Deux bières SVP. – Bîru futatsu onegaishimasu.

Une bière pression SVP. – Nama bîru hitotsu onegaishimasu.

Voir ici pour le café.

L’addition, SVP. – Okaike o onegai shimasu.

Les moins essentiels mais quand même un peu essentiels

  • Dans un magasin, un konbini, un resto, ce que vous voulez : on vous dit sumimasen (excusez-moi), ou irasshaimase (bienvenue) quand vous entrez, c’est normal. Si vous ne savez pas quoi répondre, vous pouvez toujours faire une simple courbette de tête (avec le sourire, c’est bien aussi). Et si vous n’êtes pas à l’aise avec le fait de ne rien dire, vous pouvez répondre simplement domo. Ou domo arigato si vous partez. Le terme domo est hautement controversé et signifie plein de choses différentes en fonction des situations, mais parfois, il suffit amplement. Attention, cela ne signifie pas ni merci, ni je vous en prie.
  • Rouge comme une tomate, vous cherchez pendant dix plombes vos 67 yens dans votre porte-feuille blindé de monnaie avant de payer et vous ne savez pas quoi dire pendant que le vendeur vous regarde, impatient, et qu’il y a une queue de 46 personnes ?  Dites chotto matte kudasai. C’est l’équivalent de « juste un instant, s’il vous plait ». N’oubliez pas le kudasai, car sinon, c’est plutôt informel. plus poli encore, vous pouvez dire sukoshi omachi kudasai.
  • Vous entrez dans un karaoké ou dans une boutique et vous souhaitez JUSTE regarder les prix ? Dites miteirudake desu. Ce qui signifie plus ou moins « Je regarde juste ». Croyez-moi ça arrive 70% du temps qu’à peine rentré, le mec est déjà en train de me dire en japonais « Ok c’est bon pour deux du coup ? On y va ? Hein ? C’est bon ou pas ? T’achètes du coup c’est bon ? Je valide ? » , c’est légèrement pressurisant.
  • Contrairement à la France, le tri des déchets ici est prédominant, complet et EXTRÊMEMENT respecté, ce qui est très bien. Par contre, il me semble qu’ils ont un gros problème avec les sacs plastiques. Ils en donnent littéralement TOUT LE TEMPS, ce qui fait qu’on se retrouve vite avec 567 sacs plastiques qui traînent à l’appart. Si vous faites vos courses et que vous n’avez pas besoin d’un sac, dites simplement fukuro wa irimasen. Donc, retenez soit irimasen, soit iranai, si vous n’avez pas besoin de quelque chose.
  • Partir d’un restaurant et dire un truc sympa : gochisousama deshita, qui sert en gros à dire au restaurateur que tout était parfait.
  • Vous entendrez souvent au Japon So! So! So! Cela signifie simplement que la personne acquiesce avec enthousiasme quelque chose. C’est un peu comme dire « Oui oui c’est clair ! ».
  • Vous entendrez aussi très souvent Dozo! C’est très simple, cela signifie juste « je vous en pris », « allez-y », ou encore « vous pouvez ».

Bon courage en japonais ! 😉

Quelques phrases utiles en Japonais
5 (100%) 7 vote[s]

2 Replies to “Quelques phrases utiles en Japonais

Laisser un commentaire ?