Faire traduire son permis et conduire au Japon

Conduire au Japon

Que vous soyez en tourisme ou que vous résidez au Japon, pour pouvoir conduire une voiture, il ne sera heureusement pas nécessaire de passer le permis japonais. Il est cependant nécessaire de faire traduire son permis au Japon et je vous détaille toute la procédure ici 🙂

Faire traduire son permis au Japon

C’est la première étape pour pouvoir conduire une voiture sur le territoire japonais. Cette condition n’est valable que si vous comptez rester sur le territoire moins d’un an. Au delà d’un an, il vous faudra passer le permis japonais.

Pour faire traduire son permis au Japon, il est nécessaire de se rendre dans un des centres de la JAF (Japan Automobile Federation) avec son papier rose. Il y a deux (minuscules) conditions au préalable :

  • Le permis de conduire étranger doit être valide (les permis de conduire dont la date de validité est dépassée sont invalides).
  • Être en mesure de prouver avoir résidé plus de 3 mois dans le pays d’obtention du permis de conduire étranger.

Une fois arrivé devant un des guichets de la JAF, vous devrez simplement présenter votre permis de conduire et remplir le formulaire de demande (que vous pouvez soit pré-remplir chez vous, soit faire directement sur place.) Voici le formulaire.

Faire traduire votre permis au Japon vous coûtera ¥3000 et c’est généralement fait en deux heures (dans la même journée dans tous les cas). En cas de refus (je vois pas pourquoi, mais bon !) sachez que les frais ne sont pas remboursés.

Peut-on faire traduire son permis depuis la France ?

Si vous souhaitez le faire avant d’arriver sur place, c’est plus compliqué. La JAF dit que c’est possible par voie postale en 2 semaines sur ce PDF, mais l’ambassade dit que ce n’est pas possible. Du coup, je ne sais pas ¯\_(ツ)_/¯. Après, sachez que c’est vraiment simple à faire une fois sur place, ça ne prend pas de temps, donc bon, ce n’est pas non plus nécessaire de se mettre la pression 😉 Si vous souhaitez vraiment faire ça depuis la France, certaines grosses agences de voyage telles que Vivre le Japon peuvent s’en occuper moyennant une commission.

Sachez aussi que la traduction est valide tant que votre permis l’est aussi. Du coup, pas besoin de refaire la traduction à chaque fois que vous venez au Japon. Vous pouvez retrouver d’autres informations sur le site de l’ambassade avec, notamment, comment faire pour pouvoir conduire des motos légères (jusqu’à 125cm3) au Japon.

La JAF de Tokyo se situe ici, pas très loin de l’aéroport d’Haneda :

Et la JAF de Kyoto se situe au sud dans les quartiers industriels, pas loin du siège social de Nintendo (hihi) :

Ils vous remettront ensuite votre permis traduit, sous cette forme :

traduire permis Japon
Traduction du permis au Japon

Louer une voiture au Japon

Vous avez réussi à faire traduire votre permis au Japon ? Vous pouvez à présent louer une voiture ! Rien de plus simple : rendez-vous sur les sites web des loueurs. Sans faire de pub, nous avons testé Times et Orix pour l’instant, sans problème, Orix étant les plus abordables. Les autres gros loueurs sont Nissan et Toyota qui ont des agences dans tous les aéroports et grandes gares.

Quels sont les tarifs ?

Comptez environ 50€ et 70€ la journée pour les petites voitures compactes, toutes assurances comprises. Ces voitures consomment très peu d’essence (environ 3L/100), et sont toutes en boîtes auto. Pour l’essence, ce sera très souvent du « Regular », en rouge dans les stations. Ils vous diront quoi prendre de toute façon 😉

Sachez aussi que si vous réservez une voiture en ligne, vous n’aurez pas à payer en avance directement sur le site, (du moins pour Times et Orix), mais sur place une fois que vous récupérerez la voiture.

Pour l’anecdote, ça a été bien marrant la première fois où on a loué une voiture… Après la partie administrative et le paiement, on a dû monter sur le toit du building qui était un immense parking, au 9ème étage en rooftop, où la voiture était déjà démarrée, portières ouvertes, en plein milieu, avec 5 employés qui nous attendait tout autour, dont certains en train de briquer le pare-brise et les pare-chocs. On a eu le sentiment d’être dans un film d’action où notre hélico nous attendait pour décoller sur le toit ! J’ai aussi eu un peu la pression quand je me suis mis à chercher mes repères en m’installant (volant à droite et boîte auto !) alors que tous les employés attendaient autour en mode « Bon il a jamais vu une bagnole le gaijin ou quoi ? » Bref on a bien rigolé 🙂

Si vous avez des questions, n’hésitez pas !

Les règles de conduite au Japon

Rien de bien différents par rapport à la France, si ce n’est la conduite à gauche, mais on prend vite l’habitude. Pour les quelques règles de conduite au Japon, voici une vidéo qui résume bien tout ça :

A vous les routes japonaises ! 😉

Faire traduire son permis et conduire au Japon
5 (100%) 1 vote

3 Replies to “Faire traduire son permis et conduire au Japon

Laisser un commentaire ?